Vous connaissez certainement cette situation, tout comme les patients qui viennent dans notre clinique Allmedica à Andratx : On s’est “refroidi par le bas” dans le langage courant.
Ce que nous appelons familièrement “hypothermie” se transforme rapidement en une infection urinaire douloureuse qui peut être évitée.
Les infections urinaires sont une maladie désagréable qui peut être causée par différents facteurs. Parmi les causes les plus fréquentes, on trouve l’hypothermie, le fait de ne pas boire suffisamment, la colonisation par des germes, le fait de nager trop longtemps dans l’eau froide ainsi que le fait de ne pas retirer les maillots de bain mouillés et de se sécher ensuite, car le froid dû à l’évaporation ne doit pas être sous-estimé.

Prévention des infections urinaires
Il est certain que l’on ne peut pas toujours éviter une infection urinaire, surtout pour les personnes sensibles, mais quelques mesures préventives simples peuvent faciliter la vie.
Les femmes en particulier devraient uriner brièvement après les rapports sexuels afin d’éviter la remontée de germes par l’urètre court. Lorsqu’elles vont aux toilettes, les femmes devraient s’essuyer de l’avant vers l’arrière pour éviter que les germes E.coli, qui résident dans l’intestin, ne pénètrent dans la vessie.
Pour prévenir davantage les infections urinaires, il est recommandé de boire beaucoup d’eau et d’éviter les pieds froids ainsi que l’hypothermie de la région rénale (Ne pas marcher pieds nus sur un carrelage froid. Placer un coussin sur la chaise en s’asseyant à l’extérieur). Il faut également éviter de porter des maillots de bain mouillés pendant une longue période.
En regardant dans la nature, le jus d’airelles rouges est également excellent pour prévenir les infections urinaires.

Traitement des infections urinaires
En cas d’infection, il ne faut pas mettre de bouillotte sur le ventre, car cela peut favoriser la multiplication des germes (effet “i “ncubateur”). Il convient toutefois de maintenir la région de la vessie et des reins à la température du corps, par exemple en attachant un pull ou en plaçant un coussin sur des surfaces froides.
Le traitement des infections urinaires comprend généralement une antibiothérapie, administrée en même temps qu’un probiotique pour l’intestin et le vagin. Si l’infection se répète, une culture d’urine et un antibiogramme sont absolument nécessaires avant l’antibiothérapie afin de déterminer le germe et d’administrer l’antibiotique adéquat et de vérifier le succès du traitement. Dans certains cas, un examen urologique peut s’avérer nécessaire, notamment en cas d’infections urinaires abactériennes, afin d’exclure d’autres causes telles que l’urine résiduelle.

 

Vous avez souffert d’hypothermie lors de votre séjour à Majorque et soupçonnez une infection urinaire ? Dans ce cas, adressez-vous à notre équipe de médecins allemands au cabinet Allmedica de Puerto de Andratx.

Vous avez aimé cet article ?

Infections des voies urinaires – Plus qu’une simple hypothermie Vous connaissez certainement cette situation, tout comme les patients qui viennent dans notre clinique Allmedica à Andratx : On s’est […]
5 1 5 1
0 / 5

Your page rank: