Notre monde tourne de plus en plus vite. Téléphone portable, tablette, podomètre font partie de notre quotidien, tout comme les systèmes intelligents pour la maison et le shopping en ligne. Car on n’a plus de temps pour les choses “normales”. Ou on ne le prend plus. Nous pour la visite médicale…
Quoi qu’il en soit, en tant que médecins à Majorque, nous devons nous adapter à la tendance, proposer des rendez-vous flexibles et, si nécessaire, passer à la télémédecine. Bien entendu, nous considérons toujours que le pivot de notre activité se trouve directement auprès des personnes, dans notre cabinet médical à Puerto de Andratx et en vis-à-vis.

Mais qu’est-ce qui s’oppose à ce que nous proposions également la télémédecine là où elle est utile ?
Regardons de plus près la télémédecine et la visite médicale.
Oui à la télémédecine, là où cela fait sens
Le médecin, que ce soit à Majorque ou ailleurs dans le monde, est assis devant son ordinateur. Son patient aussi. La consultation vidéo se déroule sans aucun contact personnel, il s’agit donc d’un traitement à distance.

Mais est-ce utile et pourquoi ?
La télémédecine est utile dans certaines situations et élargit les possibilités de prise en charge médicale. Notamment là où les médecins manquent et où les patients âgés sont mal desservis par les transports en commun, l’appel vidéo au médecin peut non seulement être plus économique, mais aussi sauver des vies.
Les consultations vidéo avec le médecin sont également utiles pour la surveillance des malades chroniques. Il en va de même pour le contrôle de la cicatrisation des plaies.
Certaines formes de thérapie, par exemple en orthophonie, peuvent également être dispensées par voie numérique. Si l’on pense ici aux thérapies du langage pour les enfants bègues, il n’y a pas de raison de s’opposer à la télémédecine, pour ne citer que quelques-unes des possibilités d’utilisation utiles de la télémédecine.

Attention aux applications de santé
La télémédecine n’est pas un autodiagnostic ! Malheureusement, de plus en plus de personnes s’en remettent au monde numérique plutôt qu’à un médecin lorsqu’elles ont un pincement quelque part. Il suffit de télécharger une application de santé, de répondre à quelques questions et de poser un diagnostic. Peu de gens savent que dans 58% des cas, celui-ci n’est pas correct. C’est pourquoi il faut éviter l’autodiagnostic !

Premier diagnostic au cabinet médical
Malgré toute la numérisation et les avantages qu’elle apporte aussi en médecine, il est très important que l’on se connaisse, c’est-à-dire que le médecin et le patient se soient déjà entretenus personnellement lors d’une consultation, que le premier diagnostic ait été posé et que la suite de la procédure ait été convenue.

Même si, dans notre cabinet Allmedica, comme partout à Majorque, nous disposons d’un équipement ultramoderne et remplissons toutes les conditions pour la télémédecine, il n’y a pas d’autre solution que de se rendre à la consultation normale pour poser un premier diagnostic.
Bien entendu, nous suivons aussi volontiers nos patients par télémédecine si cela s’avère utile.
Notre conclusion : la télémédecine ne peut pas remplacer complètement une visite chez le médecin. Toutefois, le déroulement de la thérapie peut être accompagné et favorisé par voie numérique.

Si vous souhaitez également bénéficier de la télémédecine par notre équipe de médecins Allmedica à Majorque en plus de l’assistance personnelle, veuillez nous le faire savoir.

Vous avez aimé cet article ?

0 / 5

Your page rank: